UNESCO Cities of Design

The Vision of a Sparkling Voice, Gilles Azzaro, Voice Sculpture, 3D printing,

Gilles Azzaro est un artiste numérique français, mais ses œuvres sont bien différentes de tout ce que nous avions vu auparavant. Il crée des images 3D des voix. Pour mieux définir son travail, il revendique lui-même le titre de «sculpteur de voix».

The Vision of a Sparkling Voice, Gilles Azzaro, Voice Sculpture, 3D printing,

Gilles Azzaro, toujours intéressé par le son et la technologie, conçoit des sculptures que vous pouvez entendre à l’aide d’un système laser. Les sculptures sont produites avec des technologies de pointe. Ces sculptures, qui apparaissent à première vue simplement comme de très jolies œuvres d’art, sont en fait des structures constituées d’ondes sonores.

The Vision of a Sparkling Voice, Gilles Azzaro, Voice Sculpture, 3D printing,

Azzaro est né en 1966 à Casablanca, en France. Il était intéressé par la musique et particulièrement par la batterie depuis l’âge de 17 ans. Il a intégré MidiDrum System à Carcassonne (France) et a travaillé sur le développement des premières boîtes à rythmes numériques.

Lorsqu’il était à l’université, il a commencé à réfléchir sur l’invisibilité du son et sur la manière dont le son se propage dans l’espace.

The Vision of a Sparkling Voice, Gilles Azzaro, Voice Sculpture, 3D printing,

Gilles Azzaro s’est décidé à concevoir un système permettant de matérialiser le son comme si le son était réellement visible. Le projet s’est intensifié et en 2006, Gilles reçoit le brevet d’invention «Matérialisation tridimensionnelle en déplacement de formes sonores/ou vidéo dans l’espace»

En 2006, il a réalisé ses premiers travaux: une série de bijoux comprenant des gravures au laser d’enregistrements sonores 3D.

En 2007, il a inventé un nouveau concept architectural qui identifie les formes de bâtiments avec des empreintes sonores: les mots et les expressions peuvent concevoir des bâtiments et des villes.

The Vision of a Sparkling Voice, Gilles Azzaro, Voice Sculpture, 3D printing,

En 2011, il a organisé sa première exposition «La vision d’une voix pétillante» – une collection d’œuvres numériques contenant des enregistrements audio de phrases prononcées par des personnalités du XXe et du XXIe siècle. L’exposition était interactive et en numérisant les peintures, les visiteurs pouvaient entendre les voix en suivant la progression de la représentation 3D des voix sur leur smartphone.

L’exposition a été présentée au Festival de Cannes 2012 ainsi que dans les 104 galeries parisiennes à la demande du Centre d’art et de culture Pompidou.

En 2012, il a également créé la première sculpture de voix avec les mots qui résument son art: «Pas une personne ne chante comme une autre, on peut comparer la voix aux empreintes digitales»

Total
2
Shares